[Lecture] Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi

Bonjour par ici ! Je viens te voir aujourd’hui avec mon premier article lecture. Je t’avoue que j’ai un peu les chocottes, j’espère que je ferais ça bien. Je me suis jamais posée de questions pour parler vernis, mais là, j’ai peur de ne pas trouver les bons mots, de mal dire et de mal faire. Surtout qu’aujourd’hui je ne viens pas te parler de n’importe qui, alors oui, j’ai un peu le trac !

Oui, Virginie Grimaldi ce n’est pas n’importe qui. Virginie, elle écrit depuis longtemps et je l’ai découverte, grâce à ma copine Fanny, sur son blog « Femme Sweet Femme » (si tu ne connais pas son blog, je t’invite fortement à aller y faire un tour, c’est rempli d’humour et d’émotions). Aujourd’hui, Virginie en est à son troisième livre, et je peux te dire que j’ai attendu sa sortie avec impatience, alors il fallait absolument que je vienne t’en parler.

J’ai eu la chance de rencontrer Virginie lors d’une dédicace à La Rochelle pour la sortie de son second livre. J’avais mis une chemise, un pantalon noir et des bottines alors qu’il faisait 40° donc je peux t’assurer que je n’oublierais pas cette rencontre de si tôt. Pour tout t’avouer, j’ai eu un peu peur, c’était la première fois que je rencontrais un auteur, je me posais mille questions : qu’est ce qu’il fallait que je dise, est-ce que je devais la tutoyer/vouvoyer, est-ce qu’elle allait être gentille, est-ce qu’elle allait me manger. Je venais faire signer son premier et son deuxième livre, je n’en avais lu aucun des deux, je lui ai dit que j’étais très contente de la rencontrer mais que j’avais vraiment trop chaud habillée comme ça, elle a rigolé, elle ne m’a pas mangée. Je crois que j’ai aimé encore plus son écriture après cette rencontre et nos échanges. Vraiment, Virginie Grimaldi ce n’est pas n’importe qui, c’est une très belle personne.

J’avais donc lu ses deux premiers livres et j’étais en plein préparatifs du mariage pendant la sortie du troisième alors je n’ai pas pris le temps de l’acheter. Et puis, il attendait sagement que je l’ouvre sur la table du vin d’honneur. Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi était un cadeau de mariage, ce qui le rend d’autant plus précieux, et il était donc important que je vienne t’en parler aujourd’hui.

.

« Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi – Fayard – 459 pages

.

Alors autant j’ai dévoré ses deux premiers livres en deux jours chacun, autant « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » a eu une durée de vie de quelques heures seulement. Je crois qu’on appelle plus ça « dévorer » à ce stade. Bref, tu as donc compris que ce livre je l’aime, vraiment. Je ne le préfère pas aux deux premiers car je ne trouve pas qu’ils soient comparables, celui-ci je l’aime parce qu’il est différent, justement. J’ai ri, j’ai souri et j’ai pleuré (beaucoup). Elle a ce don, Virginie, de nous faire passer par tout un tas d’émotions. J’ai été vraiment touchée par ce roman car je l’ai trouvé beaucoup plus personnel que les deux précédents, j’y ai retrouvé beaucoup de petites anecdotes qu’elle avait pu raconter sur les réseaux sociaux, de sujets moins « légers » dont elle avait parlé sur son blog.

J’ai adoré l’histoire touchante et prenante de Pauline et Ben, leurs mots et leurs maux (oui, je suis poète), j’ai aimé découvrir la famille de Pauline et leurs petits secrets. On ne tombe pas dans les clichés de la rupture, c’est touchant et sincère et malgré le sujet, Virginie a su mettre sa touche de légèreté et de gaieté que j’aime tant. Je n’ai pas envie d’en dire plus car j’aurais peur d’en dire trop justement. Je trouve qu’on n’a pas assez entendu parler de ce livre (même si on commence à voir Virginie dans un peu tous les magazines cet été), alors je tenais vraiment à venir te dire qu’il fallait absolument que tu lises ce livre.

Voilà, mon premier article lecture touche à sa fin, j’espère qu’il t’aura plu. J’espère vraiment t’avoir donné envie de lire ce livre car il en vaut vraiment le coup. Puisque d’habitude je te parle de vernis ici, j’ai eu envie de me lancer un petit défi, dans chaque article que tu liras sur ce blog, il y aura toujours un peu de nail art, soit directement dans un article dédié, soit en petites touches, assorties au sujet du jour. J’espère que ça aussi ça te plaira.

One thought on “[Lecture] Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi

  • 03/09/2017 at 13:51
    Permalink

    Comme je te comprends… moi aussi j’ai plus qu’adorer ce livre ! Il m’a prise aux tripes… qu’est ce que j’ai pu pleurer également !!
    Virginie est une auteure que je lis direct à chaque nouvelle sortie, elle est une valeur sûre je trouve !! J’ai aimé chacun de ses romans… à chaque fois j’ai trop hâte d’être au suivant 😉
    Biz à toi

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *